TonCoiffeur.com

Trouve le bon pour toi

Les Poux... vigilance et coup de peigne

présenté par:


Les Poux...vigilance et coup de peigne!
La rentrée des classes pour nos jeunes bambins arrive à grand pas. Nos amis les poux, eux aussi arrivent  avec la rentrée! Ils ne se tannent jamais de nous faire un coucou en ce début du mois de septembre. Prévention et surveillance sont d’une grande importance  afin d’éviter la panique générale sur le cuir chevelu de nos jeunes. #Combattonslespoux
 
Lorsque la guerre contre les poux est entamée dans les commissions scolaires, il est important de bien informer vos enfants de ne plus partager leurs effets personnels. De ce fait, on garde pour soi les bonnets, les élastiques, les écharpes, les brosses… On s’équipe d’un peigne à dents fines et d’élastiques pour mixer vigilance et efficacité. On remonte les longues tignasses de nos fillettes et on adopte les coupes courtes pour nos jeunes garçons. Il est important de jouer l’explorateur dans les têtes de nos bambins, puisque les démangeaisons peuvent apparaître que trois semaines après l’arrivée des premières lentes. L’idéal est de miser sur les produits naturels tel que la lavande et l’huile de théier qui sont, somme toute, d’excellents répulsifs de poux. On opte également pour un lavage à une température adaptée pour contrer l’apparition des lentes et des poux, soit 60 degré.
 
Assez parlé des poux maintenant ! Je vous mets en lien des idées coiffures pour vos bambins, car on s’entend pour dire que le meilleur truc pour combattre les poux c’est la prévention. 

En premier lieu, je vous mets une photo de deux jeunes demoiselles portant à la perfection les tresses surnommées : tresses poissons ou fish tails. Vous les avez surement vues beaucoup sur les réseaux sociaux. Qu’on la porte dépeignée, sur le côté ou en frange, la tresse poisson est toujours un must pour s’offrir une coiffure stylisée. Le truc pour la réussir, de la patience et de la pratique. Une petite astuce pour vous aider ; Youtube.

La seconde coiffure simple à réaliser est le ‘’bun tresser’’. Vous, vous procurez un beigne, différemment de la longueur des cheveux, il en existe des plus charnus et des plus petits. C’est une coiffure classique qui dégage la féminité. Vous pouvez la personnaliser avec des accessoires, soit des boucles ou des petites fleurs. À vous de jouer!


La troisième coiffure présentée ici, est la classique queue de cheval. Sur l’illustration, Jill Ehat, maman de deux belles jumelles, illustre la queue de cheval lissée et brillante, le tout agrémenté par une belle boucle noire. La queue  de cheval bien apprêtée est indémodable et elle contient tellement de possibilités. Armez-vous de bobby-pines et de petits élastiques pour y introduire des tresses ou pour créer un chignon peigné dépeigné. Jill Ehat s’est fait connaitre sur les réseaux sociaux, notamment Instagram pour sa page de coiffures pour ses jeunes filles.

Peu importe vers quelle voie vous allez, l’important quand on commence à coiffer ou à expérimenter,  c’est de se faire confiance et de ne pas se décourager. On n’apprend pas à faire une tourtière en un essaie, ça prend de la pratique et il ne faut pas avoir peur d’utiliser nos précieux produits coiffants. Mesdames et Messieurs... À vos peignes!

Écrit par : Cloé Pelletier



Présenté par:


Loading